:: 13

7 février 2012

Ma vie et mes choix m’étouffaient ; je m’étais marié à cette femme à l’esprit et aux traits fins que mes parents aimaient tant et que mes amis m’enviaient, tout comme le reste de mon existence : lisse et de bon goût. J’en étais venu à incarner l’image même de l’homme qu’adolescent je rêvais de devenir pour impressionner les sœurs de mon père. À cet égard, la galanterie qu’elles m’ont inculquée enfant allait bientôt devenir une arme de destruction sinon massive, du moins complète.

Car cette femme et cette vie, je les haïssais ; commode raccourci équivalant à me haïr, et avec moi ceux dont j’avais toujours cherché l’approbation. Et comme un bambin capricieux qui mesure l’étendue de son pouvoir en lançant ses jouets au mur, j’allais enfin tout démolir allègrement, cette femme, cette vie, et avec elles mon encombrant surmoi de carton-pâte, par la seule arme que je possède à la perfection : la séduction. Et avec elle, le scandale.

::

:: Voir la description du défi d’écriture
:: Voir les thèmes
:: Lire le défi d’écriture de Catherine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :